Chine : confinement anti-Covid ordonné à Zhengzhou après de violentes protestations

Manifestation à Zhengzhou, en Chine, le 23 novembre 2022 - AFP

Plusieurs manifestations ont eu lieu ce mercredi dans cette ville, où est située la plus grande usine de fabrication d'iPhone de Chine.

Zhengzhou, ville du centre de la Chine hébergeant une immense usine d'iPhone, a ordonné le confinement de plusieurs quartiers centraux où sévit une flambée de Covid-19 qui a déclenché de violentes protestations et la panique.

Les habitants du centre-ville ne sont plus autorisés à quitter la zone sans un test Covid négatif et l'autorisation des autorités locales, et il leur est conseillé de ne pas quitter leur domicile "sauf si nécessaire", ont annoncé les autorités municipales de Zhengzhou.

Ces restrictions, qui dureront cinq jours à partir de vendredi minuit (17 heures à Paris), concernent plus de 6 millions de personnes, soit environ la moitié de la population de la ville.

675 nouveaux cas

L'avis des autorités, publié mercredi en fin de journée, exige également que tous les habitants de huit districts se soumettent à un test PCR quotidien pendant cette période de cinq jours.

La Chine est la dernière grande économie à tenter d'enrayer la propagation du coronavirus, une stratégie qui suscite lassitude et ressentiment au sein d'une grande partie de la population alors que la pandémie entrera bientôt dans sa quatrième année.

Le nombre de cas de Covid quotidien dans le pays a atteint un niveau record jeudi à 31.454, ce qui est relativement peu par rapport aux 1,4 milliard d'habitants de la Chine, mais dépasse le pic enregistré à la mi-avril lorsque la mégapole Shanghai était sous confinement.

Jeudi, Zhengzhou a enregistré 675 nouvelles infections au Covid, dont la grande majorité était asymptomatique

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Rodrigo Arenas : "Les enfants du confinement sont une génération sacrifiée, c’est une réalité"