Chine: confinés dans la plus grande usine d'iPhones au monde

AP - Hangpai Xingyang

À Zhengzhou, dans le centre de la Chine, le fournisseur d’Apple, Foxconn fait tout pour retenir les employés mécontents des restrictions sanitaires et effrayés par la propagation des cas de Covid sur le site. Et ce mercredi, après la fuite d'employés inquiets, les autorités ont décrété le confinement de la zone autour.

De notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde, avec Louise May, du bureau de Pékin,

Comme à chaque fois que la stabilité est menacée, ici devant le risque d’enrayement de la production des usines du troisième exportateur de Chine, les autorités interviennent. « L’ordre social dans un environnement sûr et stable » doit être rétabli au plus vite, à la fois dans la mégalopole de Zhengzhou et à l’intérieur des usines Foxconn, a indiqué le secrétaire général du parti communiste de la municipalité.

Une déclaration qui intervient après le départ massif d’ouvriers fuyant le campus à pied ce week-end en raison de la dégradation de leurs conditions de travail depuis leur confinement dans le complexe industriel où un foyer de Covid-19 a été découvert. Une véritable ville dans la ville qui pouvait embaucher jusqu’à 300 000 personnes avant la pandémie.

► À lire aussi (article de 2013) : Foxconn: L'amour à l'usine

Vie de moine ouvrier par temps de Covid


Lire la suite sur RFI