Chine, le boom des taxis sans chauffeur

Ng Han Guan/AP/SIPA

En Chine, les taxis autonomes séduisent la population urbaine, surtout sur les courtes distances.

Les taxis autonomes du groupe Baidu , contrôlés par une intelligence artificielle, transportent chaque jour presque autant de passagers qu’un taxi normal à Pékin. Ce service a été lancé en novembre 2021. Les taxis conventionnels rechignent à embarquer les clients qui parcourent de courtes distances en raison des tarifs perçus. Les taxis électriques autonomes ne font aucun distinguo et effectuent en moyenne 29 courses par jour contre 30 pour un taxi normal et 10 à 20 pour les services de covoiturage. Ces véhicules sans chauffeur restent chers, 70000 euros en moyenne, ce qui limite leur utilisation aux grandes villes


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles