La Chine bannit les "hommes efféminés" à la télévision

·2 min de lecture

Dans le but de recentrer sa jeunesse sur la vision du Parti communiste, la Chine a décidé de bannir de la télévision les hommes jugés efféminés. D’autres mesures ont également été prises afin de limiter l’industrie du divertissement.

Le président chinois lance une grande campagne afin de promouvoir la puissance de la Chine auprès des jeunes citoyens. Le but est de recentrer la population sur la vision du Parti communiste, éloignant le public de tout ce qui pourrait les en distraire. Mercredi, le pays a annoncé qu’il allait bannir de la télévision les hommes jugés trop efféminés. Les chaînes vont à présent devoir «cesser de montrer des hommes efféminés ou d’autres esthétiques anormales» à l’antenne, a-t-il été expliqué. Le journal américain «Deadline» rapporte que le terme «niang pao» a été utilisé pour décrire ces hommes. Une expression insultante et péjorative que l’on pourrait traduire par l’équivalant de «tapette» ou de «femmelette» en français. Les autorités s’inquiètent du look des idoles chinoises, inspirés par le style parfois androgyne de leurs homologues japonais ou sud-coréens. D’après la Chine, ces célébrités donnent un mauvais exemple aux jeunes hommes chinois et ne les encouragent pas à devenir plus masculins, ce qui expliquerait en partie la baisse du taux de natalité.

Dans son communiqué, l'Administration nationale de la télévision et de la radio ajoute que les chaînes et les plateformes en ligne ne doivent plus non plus diffuser de programmes «qui développent l’idolâtrie ou des émissions de variété et de télé-réalité». Il faut renforcer et «promouvoir vigoureusement l'excellence de la culture traditionnelle chinoise [...] et la culture socialiste avancée», est-il indiqué. Le régulateur d'internet (CAC) a par ailleurs publié vendredi de nouvelles règles imposant un meilleur contrôle des agents de stars et des fans-clubs afin d'empêcher les pratiques «chaotiques» du milieu, notamment certaines opérations marketing ou le (...)

Lire la suite sur Paris Match

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles