Chine : Amy, un hologramme devenu star

Amy a 19 ans. Cet avatar virtuel est la nouvelle star de l’émission chinoise Dimension Nova, le premier concours de chant télévisé virtuel au monde. Il présente 31 vrais-faux candidats, ainsi qu’Amy, devant un jury bien réel. "Nous voulons que chaque idole virtuelle ait une âme réelle, assure Liu Yong, PDG de Beijing Mizhi Tech, l’entreprise derrière cette nouveauté. Elles ont leur propre personnalité, leurs caractéristiques et leurs préférences. Elles existent vraiment dans ce monde." Des idoles qui rapportent gros En coulisses, à Pékin, de vrais acteurs donnent vie à ces hologrammes grâce à la capture de leurs mouvements, et de nombreux dessinateurs 3D sont entièrement dédiés à l’univers d’Amy. "Amy, c’est comme ma fille, explique Xu Xingmei, dessinatrice et animatrice 3D. C’est comme jouer à un jeu vidéo de simulation de vie. Vous ajoutez différents types de décors à sa vie quotidienne, et vous la transformez en idole parfaite". Le programme séduirait 390 millions de Chinois. Venues du Japon, les idoles virtuelles font un tabac en Chine et pourraient rapporter 190 millions d’euros d’ici deux ans.