Chine: un allègement des mesures «zéro Covid» a été annoncé

REUTERS - TINGSHU WANG

En Chine, les autorités ont annoncé, mercredi 7 décembre, un allègement des mesures sanitaires prises dans le cadre de la politique « zéro Covid » en œuvre depuis trois ans. La Commission nationale de la santé chinoise a annoncé que les personnes contaminées par le coronavirus SARS-CoV-2 asymptomatiques ou ne présentant que des symptômes légers de Covid-19 pourraient effectuer leur période d'isolement à domicile plutôt que dans un centre dédié.

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

C’est une mini-révolution de plus au pays du « zéro Covid », où tout s’accélère depuis quelques jours en matière sanitaire. Depuis surtout les manifestations contre la politique ultra-stricte de blocage du virus en Chine.

Ces annonces du Conseil d’État viennent confirmer ce qui se faisait déjà officieusement dans des villes comme Pékin et Canton où, ces derniers jours, des voisins, des amis nous ont téléphoné pour nous dire qu’ils avaient contracté la pneumonie virale, mais sans que les hommes en combinaisons blanches des brigades sanitaires ne viennent les chercher. On leur a simplement demandé de rester chez eux, le temps de leur convalescence.

« Les personnes infectées asymptomatiques et les cas légers qui peuvent être isolés à domicile le seront de manière générale », a annoncé la Commission. Par ailleurs, le pays va « réduire davantage la portée des tests à l'acide nucléique et en réduire la fréquence », alors qu'il demandait jusque-là aux habitants de se tester plusieurs fois par semaine pour pouvoir accéder à tout lieu public.


Lire la suite sur RFI