Chine: plus de 80 personnes arrêtées, soupçonnées de fabriquer de "faux vaccins" anti-Covid

·1 min de lecture
Test d'un vaccin dans un laboratoire de Pékin, en Chine - NICOLAS ASFOURI / AFP
Test d'un vaccin dans un laboratoire de Pékin, en Chine - NICOLAS ASFOURI / AFP

Plus de 80 personnes, suspectées d'avoir fabriqué de fausses doses de vaccin anti-Covid-19, ont été arrêtées en Chine, a annoncé l'agence de presse d'État Xinhua.

Cette organisation, qui sévissait depuis septembre, aurait produit plus de 3000 doses de "faux vaccin", précise CNN. Selon la police chinoise, les organisateurs du réseau auraient conditionné de la "solution saline" comme "vaccin anti-Covid" pour la vendre à des "prix supérieurs" à ceux du marché.

La campagne de vaccination a débuté dans le pays dès l'été dernier et le gouvernement chinois veut vacciner 50 millions de personnes prioritaires d'ici le 12 février prochain. Actuellement, la Chine possède deux vaccins: celui de l'entreprise d'État Shinopharm et celui du laboratoire Sinovac.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles