Chine : après avoir rayé la voiture du voisin, un petit garçon laisse un mot d'excuses et promet de payer les réparations

Particulièrement prévenant, l'enfant a aussi laissé un billet de 50 yuans (environ 6,50 euros) en guise d'acompte pour les légers dégâts infligés au véhicule.

Pris de remords après avoir rayé la voiture des voisins, l'enfant a tenu à présenter ses excuses (Photo : Getty Images/iStockphoto)

Malgré son jeune âge, il a tenu à assumer ses actes. En Chine, un petit garçon qui avait très légèrement abîmé la voiture de ses voisins a fait tout ce qu'il pouvait pour s'excuser et pour promettre un remboursement des dégâts occasionnés.

Comme le raconte le South China Morning Post, la propriétaire du véhicule et son conjoint ont remarqué, le 26 octobre dernier, une petite rayure sur la carrosserie. "Ce n'était pas très grave, donc nous n'y avons pas vraiment prêté attention", raconte la conductrice, citée par le média local. En sortant de la résidence, le couple s'est toutefois vu remettre un petit bout de papier par un agent de sécurité.

"Puis-je payer en plusieurs fois ?"

Ce dernier leur a expliqué que la note lui avait été confiée par un petit garçon, avec pour consigne de la donner aux propriétaires de cette voiture. En dépliant le papier, le couple a trouvé un billet de 50 yuans (environ 6,50 euros), assorti d'un message écrit à la main, visiblement par un enfant.

En lisant le message, les adultes ont compris qu'il provenait du responsable du dégât bénin infligé à leur voiture : "Lettre d'excuses : hier, j'ai rayé votre voiture avec un bâton de bois et je me suis senti extrêmement coupable. En ce moment, je n'ai que 50 yuans. Combien coûtera la réparation de votre voiture ? Puis-je payer en plusieurs fois ? Je suis désolé".

Excuses acceptées

Forcément inattendu, cet aveu a amusé les destinataires du message. "Après l'avoir lu, je n'ai pas pu m'empêcher de trouver que c'était drôle et très mignon de sa part, explique la propriétaire du véhicule. Je me suis ensuite dit qu'il était très courageux, qu'il était prêt à assumer la responsabilité de son erreur et qu'il cherchait activement une solution."

Après avoir identifié l'auteur du message, qui était le jeune fils de l'un de leurs voisins, le couple est entré en contact avec lui pour clore l'affaire. "Nous lui avons dit que nous avions vu que la lettre avait été écrite très sérieusement et que nous acceptions ses excuses et les 50 yuans pour les réparations", précise l'automobiliste, toujours citée par le South China Morning Post. Ensuite, nous lui avons rendu les 50 yuans en lui expliquant qu'il s'était si bien comporté et qu'il méritait une récompense."

VIDÉO - Un amputé de 10 ans collecte plus de 12 000 livres pour une association au Royaume-Uni