Chine: à Pékin, le retour dans les écoles repoussé après des cas de Covid-19

La plupart des élèves ne retourneront pas à l'école la semaine prochaine à Pékin, comme cela avait été annoncé. Une décision des autorités sanitaires ce samedi 11 juin, après la découverte d'un nouveau foyer d'infection dans la capitale chinoise.

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

C'est une nouvelle déception pour les petits et les grands, surtout pour les parents, après un mois et demi de cours de mathématiques, de langues et même de sport sur écran à la maison.

« En raison de l'évolution de l'épidémie, la date initiale de retour en classe pour les écoles du primaire et du secondaire a été ajustée », ont expliqué pudiquement les autorités lors de la 362e conférence de presse sur la prévention et le contrôle de la pneumonie virale en fin d'après-midi ce samedi à Pékin.

Car au pays du « zéro Covid », la moindre contamination relance le processus d'élimination du virus. Quelque 115 cas ont été rapportés depuis la découverte d'un cluster dans un bar du centre-ville le 6 juin dernier, au lendemain du retour au travail et de la levée des restrictions sanitaires dans la capitale.

Une stratégie de lutte épidémique en accordéon, avec des réouvertures et des fermetures en fonction des apparitions / disparitions d'Omicron. Pour Shanghai, même scénario. Deux semaines après le déconfinement, une campagne de dépistage massive a été lancée auprès de plus de 20 millions d'habitants.

►À relire : Les kiosques à PCR fleurissent dans les mégalopoles de Chine


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles