Chimène Badi raconte sa descente aux enfers après sa participation à Popstars

Participer à un télé-crochet peut changer une vie. Jenifer, Nolwenn Leroy, M.Pokora, Amel Bent, Julien Doré : ils sont nombreux à avoir connu une carrière à succès après leur passage à la télévision. C’est également le cas de Chimène Badi. En 2002, à tout juste 20 ans, elle avait participé à la deuxième saison de Popstars. Une édition qu’elle n’avait pas remportée, mais qui lui avait tout de même permis de se faire repérer par Valéry Zeitoun. Deux mois plus tard, elle sortait en effet le titre Entre nous, qui s’est classé en tête des ventes en France pendant deux semaines. Mais si la chanteuse de désormais 36 ans semblait vivre un conte de fées, force est de constater qu’en coulisses, son quotidien n’était pas si rose. Dans un long entretien accordé au Parisien, l’interprète de Je viens du Sud a révélé qu’elle avait plutôt mal vécu l’après Popstars.

Chimène Badi et sa célébrité difficile à gérer

Si Chimène Badi garde un très mauvais souvenir de cette période de son existence, c’est parce qu’elle avait le sentiment d’avoir perdu tout contrôle sur sa vie. Devenue la coqueluche de toute génération, elle avait fini par se sentir traitée comme un objet. « Connaître le succès si jeune, ce n'est pas si simple. On a choisi pour moi les titres de mon premier album, les textes, mon premier appartement à Paris… C'était la course le jour, j'étais partout et nulle part, et le soir, je me retrouvais toute seule à la maison, sans famille, sans ami. Je n'osais rien dire, mais j'étais mal », assure

Retrouvez cet article sur Voici

Mylène Demongeot raconte sa descente aux enfers après avoir été victime d’une grosse arnaque
Alex Beaupain se livre sur la mort de sa fiancée et sa descente aux enfers
VIDEO Ophélie Winter sans domicile : ce qui aurait causé sa descente aux enfers
George Michael : la descente aux enfers de son ex-compagnon Fadi Fawaz
Les 12 Coups de midi : Julien fait une grande annonce, un an après sa première participation