Chilla : « On ne sait jamais vraiment ce que les gens ont dans la tête sur Internet »

Propos recueillis par Benjamin Chapon

INTERVIEW - La chanteuse était l'invitée musicale de VIS!ONS

Chilla a clos le débat. La chanteuse, invitée à conclure l’afterwork VIS!ONS de 20 Minutes, mercredi soir à la Maison des Océans, à Paris, a réagi aux différents thèmes abordés lors des tables rondes, avant d’interpréter quelques-uns de ses morceaux, dont certains extraits de son premier album paru cette année, Mum.

Avant cela, Chilla a abordé avec nous le thème de la conférence qui s’était tenu le matin même, les nouveaux liens. Pour la chanteuse, très connectée, et très à l’aise dans son époque et avec ses publics, ce thème est une source d’inspiration centrale.

Que vous inspire le thème des nouveaux liens ?

A titre personnel, mes nouveaux liens sont ceux que j’ai créés avec mon travail. J’ai découvert le travail d’équipe et j’adore ça. J’assume complètement de ne pas faire tout toute seule. J’aime réunir dans mon équipe une jeunesse métissée, unie autour d’un esprit un peu gang !

Vous êtes aussi très suivie et active sur les réseaux sociaux. Que vous apporte ce lien-là avec votre public ?

Rien ne remplace le lien que j’ai avec les gens en concert. Bien sûr, c’est flatteur d’avoir des likes, des commentaires…. Mais on ne sait jamais vraiment ce que les gens ont dans la tête sur Internet, sur Instagram les gens qui likent mes photos le font peut-être pour ma tenue… Les gens que je vois à mes concerts, je peux vraiment les sentir, et je sais qu’ils sont là pour ma musique. Il y a une connexion unique.

Aviez-vous anticipé la force de ce lien quand vous avez débuté ?

Quand j’ai commencé à écrire mes cha(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
« Bonhomme » de Laurent Sciamma, le rire en mode combat (féministe)
VIS!ONS 2019 : Débats, interviews, showcase… Le programme détaillé de notre afterwork
Fanny Taillandier : « La littérature échappera toujours aux horloges universelles »