Les Chiliens se prononcent en faveur d'un changement de Constitution

Source AFP
·1 min de lecture
Lors d'un référendum organisé dimanche, les Chiliens ont voté à une très forte majorité en faveur d'une nouvelle Constitution pour remplacer celle héritée de l'ère Pinochet.
Lors d'un référendum organisé dimanche, les Chiliens ont voté à une très forte majorité en faveur d'une nouvelle Constitution pour remplacer celle héritée de l'ère Pinochet.

C'est un tournant dans l'histoire démocratique du Chili. Dimanche 25 octobre, les Chiliens ont voté à une très forte majorité en faveur d'une nouvelle Constitution pour remplacer celle héritée de l'ère Pinochet, lors d'un référendum organisé un an après un soulèvement populaire massif contre les inégalités sociales. Selon des résultats partiels portant sur 69,81 % des bureaux de vote, les suffrages favorables à une nouvelle Constitution étaient largement en tête, avec 78,01 % des voix, contre 21,99 % pour le vote rejetant cette option.

Réagissant à ces résultats, le président conservateur Sebastian Piñera a appelé dans une allocution télévisée à « l'unité » du pays pour rédiger la « nouvelle Constitution ». « Jusqu'à présent, la Constitution nous a divisés. À partir d'aujourd'hui, nous devons tous collaborer pour que la nouvelle Constitution soit un espace d'unité, de stabilité et d'avenir », a déclaré le chef de l'État.

Un taux de participation élevé

Alors que le décompte des voix se poursuivait, des milliers de manifestants euphoriques se sont rassemblés dans le centre de Santiago, sur la Plaza Italia, épicentre de la contestation, pour fêter la « victoire », ont constaté des journalistes de l'Agence France-Presse. « Nous célébrons une victoire remportée sur cette place plus digne que jamais ! » s'enthousiasmait Graciela Gonzalez, une vendeuse de 35 ans, au milieu des chants, des pétards et des coups de klaxon. Il y a un an, jour pour jour, la contestation [...] Lire la suite