Chili : rejet massif de la révision constitutionnelle, les partisans du "non" clament leur joie

Les chiliens décidaient ce dimanche 4 septembre de l'adoption, ou non, d'une nouvelle Constitution pour leur pays. Le verdict de ce référendum à vote obligatoire est sans ambiguïté et dépasse toutes les prédictions des instituts de sondage. Quelque 61,9% des électeurs, soit plus de 7,8 millions de personnes, ont glissé le bulletin "je rejette", contre 4,8 millions (38,1%) favorables à la mention "j'approuve", selon les résultats définitifs.