Chiffre. L'affaire Siné

90 000

euros, c’est le montant des dommages et intérêts que devra payer Charlie Hebdo pour le licenciement abusif du caricaturiste Siné. Cette somme s’élevait à 40 000 euros en première instance, mais l’hebdo avait fait appel. En juillet 2008, le dessinateur, qui collaborait à Charlie depuis seize ans, avait été renvoyé pour une chronique sur l’éventuelle conversion au judaïsme de Jean Sarkozy. Pour Philippe Val, alors directeur de la publication, les propos de Siné «pouvaient être interprétés comme faisant le lien entre la conversion au judaïsme et la réussite sociale, et ce n’était ni acceptable ni défendable devant un tribunal».

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Hersant : Tapie «réactive» son offre de reprise
Sur RTL, la nuit la plus Lang
Les choix
«Le Monde» passera à 1,80 euro en janvier
A base de panpanpanpan

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.