Le chiffre du jour. Le site TripAdvisor lutte contre les faux avis

·1 min de lecture

La société d’avis et conseils touristiques américaine lutte contre les faux avis soumis à sa plateforme, rapporte The Guardian. 67,1 % des faux avis ont cependant été détectés en amont de leur publication l’an passé, se félicite l’entreprise.

Le second rapport de transparence produit par la société d’avis et conseils touristiques américain TripAdvisor révèle, mercredi 27 octobre, que l’entreprise a détecté près d’un million de faux avis soumis à sa plateforme en 2020, soit 3,6 % du total des messages. 67,1 % de ces faux avis ont cependant été détectés en amont de leur publication par l’algorithme de prépublication, affirme l’entreprise. Le site est régulièrement mis en cause pour sa modération, jugée trop laxiste, rappelle The Guardian, qui relaie le nouveau rapport.

En 2019, TripAdvisor avait rejeté les critiques formulées par le site d’aide aux consommateurs Which ? Lequel estimait qu’un avis sur sept publié sur la plateforme présentait des “traces flagrantes” de mensonge, en se basant sur l’analyse de 250 000 avis d’hôtels déposés sur le site. Valorisant son travail de détection, TripAdvisor déclare avoir supprimé des messages soupçonnés d’avoir été écrits contre rémunération en provenance du monde entier.

À lire aussi: Infox. En Inde, les fausses informations se propagent dans les discussions familiales sur WhatsApp

Sur les 131 pays producteurs de faux avis répertoriés en 2020, un “pic” a été identifié en Inde, “mais ne concernant pas nécessairement des entreprises du pays”, explique The Guardian. Les enquêteurs de l’entreprise auraient identifié 65 nouveaux sites d’avis payants et bloqué les publications de 372 sites au total.

Pandémie et désinformation

La baisse de l’activité touristique

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles