Le chiffre du jour. Les sommes d’argent envoyées au Mexique par la diaspora explosent

·1 min de lecture

Les émigrés mexicains – principalement aux États-Unis – ont envoyé plus d’argent que jamais à leur famille ou proches restés au pays, les fameuses remesas. L’année devrait se terminer par un record historique, qui soulage l’économie mexicaine.

La Banque centrale du Mexique (Banxico) a publié, le lundi 3 janvier, les derniers chiffres des remesas, le nom donné aux transferts d’argent effectués par les émigrés, principalement aux États-Unis, où ils sont près de 12 millions à être recensés.

Pour le seul mois de novembre 2021, le montant des remesas a atteint plus de 4,6 milliards de dollars (4 milliards d’euros), soit, note le quotidien Milenio, “une augmentation de 37,7 % par rapport au même mois en 2020”.

401 dollars en moyenne

En moyenne, au mois de novembre, ces migrants ont envoyé à leur pays d’origine 401 dollars, un chiffre jamais constaté depuis vingt ans.

À lire aussi: Économie. Malgré la crise, le Mexique s’enrichit grâce à sa diaspora

Mais il y a mieux : à la fin de 2021, le montant total devrait largement dépasser les 50 milliards de dollars – soit une augmentation de 25 % par rapport à 2020, qui établissait déjà un nouveau record historique.

De fait, avec les dernières données de novembre, le Mexique a déjà franchi cette barre sur un an, comme le précise sur son compte Twitter Jonathan Heath, vice-gouverneur de la Banque centrale : “Le flux sur douze mois de remesas (de décembre 2020 à novembre 2021) dépasse pour la première fois les 50

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles