Le chiffre du jour. En Colombie, la pandémie a fait des ravages chez les classes moyennes

·1 min de lecture

La classe moyenne colombienne ne représentait plus que 25 % de la population en 2020, contre 30 % en 2019, rapporte El Tiempo. Dans le pays, qui compte près de 51 millions d’habitants, les restrictions sanitaires et leurs conséquences économiques ont fait chuter dans la précarité ou la pauvreté 2,2 millions de personnes.

Les classes moyennes représentaient 30 % de la population colombienne (évaluée à environ 51 millions de personnes) en 2019, contre seulement 25 % en 2020, rapporte El Tiempo dans un long format en plusieurs volets. Entre ces deux années, le ralentissement du commerce international lié à la pandémie a fait passer 2,2 millions de personnes d’un mode de vie confortable à une situation de vulnérabilité, voire de pauvreté.

S’il est probable que la reprise progressive de l’économie permette à certains d’entre eux de remonter la pente, d’autres se confrontent à des difficultés pour rattraper leur niveau de vie d’avant le Covid-19, souligne le quotidien colombien. Le virus a fait tomber 3,5 millions de personnes dans la pauvreté, qui concerne désormais 42,5 % de la population colombienne, contre 35,7 % en 2019.

1,3 million de personnes n’ont pas retrouvé d’emploi

En Colombie, le Departamento Administrativo Nacional de Estadística (Dane, département public des statistiques) comptabilise comme membres de la classe moyenne tous les foyers dont la somme mensuelle d’argent disponible par individu est comprise entre 654 000 et 3,5 millions de pesos par mois (entre 144 et 770 euros). Nombre d’entre eux

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles