Le chiffre du jour. Après le Brexit, l’Allemagne n’a jamais autant déboursé pour l’UE

·1 min de lecture

Le départ des Britanniques de l’Union européenne force les pays membres à combler le manque à gagner au sein du budget communautaire, alors que la zone est fragilisée par la pandémie de Covid-19. L’Allemagne a notamment vu sa contribution flamber.

L’Allemagne contribue plus que jamais au budget de l’Union européenne, assure Die Welt, qui s’appuie sur des données divulguées par le gouvernement fédéral. En 2021, la part du pays s’élève à environ 38 milliards d’euros bruts. Cela représente une hausse de près de 20 % par rapport à l’année précédente. À l’inverse, la Pologne, critiquée à Bruxelles pour son “non-respect de l’État de droit”, semble être le pays qui a “le plus bénéficié de la redistribution européenne”.

À lire aussi: Union Européenne. Les 27 s’écharpent sur le budget européen

“Le budget communautaire a légèrement diminué en chiffres absolus cette année”, assure le quotidien conservateur. Mais la situation économique chancelante de l’UE a fait augmenter les contributions des pays les plus stables. Le versement de chaque État membre est en partie calculé en fonction de son revenu national brut, une valeur assez proche du produit intérieur brut (PIB). Or, “le marasme économique lié à la crise sanitaire a été bien moins grave en Allemagne que dans d’autres zones”.

Les 27 doivent par ailleurs “combler le vide laissé par la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne”. Les Britanniques comptaient parmi les plus gros contributeurs, rappelle la Welt.

Rien que pour compenser le manque à gagner du Brexit,

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles