Le chiffre du jour. Les États-Unis veulent produire 45 % d’énergie solaire d’ici à 2050

·1 min de lecture

Le ministère américain de l’Énergie a publié le 8 septembre un plan prévoyant que la part du photovoltaïque représente près de la moitié de la production d’électricité d’ici à 2050. Ce nouvel axe de la lutte contre le réchauffement climatique suppose de repenser totalement le réseau électrique.

C’est “potentiellement une grande avancée dans la lutte contre le changement climatique” : les États-Unis ont publié mercredi un plan pour produire “près de la moitié de leur électricité à partir du soleil” d’ici à 2050, rapporte le New York Times. Cet objectif nécessite cependant “de profondes transformations du réseau électrique”.

L’énergie solaire représentait 4 % de l’électricité aux États-Unis en 2020. Pour parvenir à cette transformation “aussi rapidement que le prévoit le ministère de l’Énergie, le pays devrait doubler la quantité d’énergie solaire produite chaque année pendant quatre ans, puis la doubler à nouveau d’ici à 2030”, fait observer le grand quotidien américain.

Les énergies renouvelables sont de fait en pleine croissance dans le pays mais “elles ne fournissent que 20 % de l’électricité”. La transition solaire supposerait de reconstruire “presque entièrement” le réseau électrique, “conçu pour de gigantesques centrales au charbon, au gaz naturel et nucléaires”.

À lire aussi: Climat. Aux États-Unis, les énergies renouvelables en passe de supplanter le charbon

Ce plan en forme de réponse “à ce que la plupart des climatologues estiment nécessaire pour éviter les pires effets du réchauffement climatique” et aux promesses de campagne de Joe Biden implique de transformer durablement “la technologie, l’industrie énergétique et le mode de vie des gens”, note le quotidien new-yorkais.

À lire

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles