Chiens et chats : prenez garde aux épillets qui peuvent s'accrocher à leur pelage

·2 min de lecture

Durant une bonne partie du printemps et tout l'été, les épillets peuvent s'accrocher aux poils des animaux, notamment des chiens, et causer des problèmes de santé extrêmement graves.

Qu'est-ce qu'un épillet ?

"Un épillet est une partie de l’inflorescence (disposition de la fleur sur la tige d'une plante, NDLR) des graminées", explique sur son site le à Arcueil. Cette structure se retrouve donc chez plusieurs espèces végétales que l'on aperçoit notamment dans les jardins et les champs à la fin du printemps et durant l'été. Les épillets prennent différents noms suivant les régions - comme par exemple espigaou ou spigaou. Ils peuvent se regrouper en épis et se détacher de la tige en séchant, ce qui les rend extrêmement dangereux. De cette façon, ils s'accrochent au pelage des chiens et des chats.

Epillet : quels risques pour les chiens et les chats ?

Les épillets sont dangereux pour les chiens et les chats à cause de leur structure en pointe lorsqu'ils sont détachés, qui leur permet de s'accrocher aux poils et de progresser vers l'avant, perforant ainsi les tissus (l'épiderme par exemple) qu'ils croisent. "Ils peuvent rentrer dans divers orifices (oreilles, narines,…) ou même traverser la peau et entamer une migration dans l’organisme pouvant ainsi être responsable d’abcès, de pleurésie, de fistules", remarque le Centre hospitalier vétérinaire Frégis. Dans l'oreille, l'épillet progresse dans le conduit auditif jusqu'à pouvoir percer le tympan ou causer une otite. Un animal gêné par un épillet rentré de cette façon aura tendance à secouer la tête, à la pencher et à se gratter l'oreille.

Un chien qui part se promener dans un champ et y renifle les odeurs risque d'insérer un épillet dans ses narines. L'animal peut alors éternuer, renifler exagérément ou encore se secouer la tête. Du liquide s'écoule rapidement de sa truffe. La plante peut poursuivre sa route vers les voies respiratoires et donc les poumons. Si après un passage dans des herbes hautes, c'est l'œil de l'animal qui est fermé, alors il est probable qu'un épillet s'y soit glissé. "Les signes cliniques sont généralement d’apparition très rapide. Le chien cligne des paupières, a les yeux qu[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles