"Nous, les chiens", une belle aventure d'animation à partir de 6 ans

Jacky Bornet

Si de nombreux films sud-coréens parviennent jusqu’à nous, signe d’une production foisonnante, les films d’animation du Pays du matin calme sont plus rares. On se rappelle toutefois le merveilleux Wonderfull Days (Kim Moon-Saeng, 2004) aux techniques innovantes sur un scénario inventif de science-fiction. Nous, les chiens, sélectionné au récent Festival d’Annecy, du jeune binôme de réalisateurs Oh Sung-yoon et Lee Choon-Baek, reste dans une tradition classique, mais recèle une belle facture et ne va pas toujours dans le sens du poil…

Quête d’indépendance

Bongji vient d’être abandonné par son maître dans la forêt après des années de bonheur. Il rencontre une meute de chiens errants de tous poils, comme lui, laissés pour compte. Entre quête de nourriture et attaques de féroces chasseurs de chiens, ils décident de partir en quête d’un territoire abandonné par les hommes, pour retrouver une vie paisible. Commence alors un long voyage, tissé d’entraide et d’amitié qui les mènera peut-être jusqu’au paradis perdu…


Les chiens sont des personnages majeurs du cinéma d’animation : La Belle et le Clochard, Les 101 Dalmatiens, Rox et Rouky, Comme des bêtes 1 et 2… Si Nous, les chiens perdure dans cette tradition, c’est aussi un récit (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi