Un chien incontrôlable fait quatre victimes à Toulouse

·1 min de lecture

Le canidé est American Staffordshire terrier, soit un chien d'attaque de première catégorie et un chien de garde de deuxième catégorie, comme le rappelle le site de la station de radio RTL. Il doit ainsi être muselé et en laisse sur la voie publique. Mais, ce dimanche 13 juin, et comme l'ont rapporté RTL et France Bleu (en citant le site d'informations locales Actu Toulouse), le propriétaire du quadrupède en question a vraisemblablement oublié le danger que pouvait représenter son fidèle compagnon. Les faits se sont déroulés dans la soirée de ce dimanche 13 juin, aux alentours de 21 heures 40, dans le quartier de La Faourette à Toulouse.

Le chien s'en est d'abord pris au frère de son propriétaire avant de s'attaquer à une femme, non loin de la scène, âgée de 25 ans, qui serait la sœur du propriétaire. Si celle-ci n'a été que légèrement mordue à la cuisse, l'homme, 38 ans, a écopé d'une blessure plus grave au bras et a donc été transporté à l'hôpital en urgence. Deux autres victimes, une fillette de 4 ans et une femme de 60 ans, sont en état de choc après avoir été témoins de la terrible scène.

Où est passé le propriétaire ?

Le chien a, dans la foulée, été saisi par les services de la municipalité, sollicitées peu de temps après les faits. Son propriétaire, lui, a cependant pris la fuite lorsque les policiers sont venus l'interpeller. Elles n'ont donc pas pu l'interroger. La police nationale a lancé une enquête et, pour l'heure, (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Une mère et ses trois enfants reclus depuis des années retrouvés morts
Delphine Jubillar : la mauvaise nouvelle de l'avocat de son mari
Delphine Jubillar : sa sœur Stéphanie s'est exprimée après six mois de silence
La folle inconséquence d'une infirmière de 29 ans sur la route
Six enfants frappent et font des attouchements sexuels à une fillette handicapée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles