Chez Macron«Plus qu’un club de supporteurs»

Libération.fr

Au très sécurisé QG du candidat d’En marche, les parcours sont divers mais le discours unanime : «libération des énergies».

Au QG d’En marche, 2 500 m2 dans le XVe arrondissement de Paris, pour ouvrir les portes, il faut un badge. A tous les étages, des mesures de sécurité. Il faut encore badger pour arriver au 6e et dernier étage, bureau de Sylvain Fort, le responsable de la communication d’Emmanuel Macron. Je lui explique le projet de Libé et pourquoi j’ai choisi le QG de Macron. Il trouve ça intéressant car, dit-il, le journal n’est pas très tendre avec eux.

10 h 20

Syvain Fort m’accompagne au 5e étage au bureau de la «communication digitale», dirigé par Mounir Mahjoubi. Les gens sont absorbés derrière leurs ordinateurs portables. Je fais remarquer à Mounir Mahjoubi que la plupart des membres de l’équipe sont des anciens socialistes, il m’assure qu’aucune étiquette n’est dominante. «Parmi les participants à la campagne de Royal ou ceux qui ont fait du porte-à-porte pour Hollande, il y avait aussi plusieurs tendances», affirme-t-il. Quand je lui demande de résumer Macron en une phrase, il déclare : «Libération des énergies et protection pour tous.» Je lui réponds que ce sont deux choses difficiles à concilier. Il m’explique que c’est à cause des castes au pouvoir qui ont tout bloqué. «Nous ne voulons pas jouer avec les règles de la droite et de gauche. Nous pensons que la liberté produit beaucoup plus de possibilités de protection et de sécurité.»

11 heures

Au bureau de coordination de la campagne, je m’approche de deux filles et un garçon. Ils s’occupent de contacter les adhérents, les donateurs, les sympathisants. Ils font tous un master commun à Sciences-Po et HEC. Clara a commencé à travailler au QG puis ses deux camarades l’ont rejoint en tant que volontaires. Ils sont aujourd’hui embauchés à plein-temps. C’est leur premier engagement politique. En sortant, j’aperçois une carte du monde et villes punaisées, dont Téhéran. «Ce sont les comités locaux à (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Le Libé des réfugiés
Adjim Danngar Tchad
Rooh Shahsavar Iran
Arman Tajiki Afghanistan
Carlos Arbeláez Colombie

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages