Chevrolet Monte-Carlo : sortie de grange après 10 ans d’abandon !

·1 min de lecture
Chevrolet Monte-Carlo : sortie de grange après 10 ans d’abandon !

On en voit de plus en plus aujourd’hui. Ces nouveaux constructeurs automobiles, désireux de proposer leurs propres modèles dans un marché déjà extrêmement concurrentiel. Mais pénétrer un marché et y rester ne demandent pas le même effort !

Ainsi, certains constructeurs historiques ont plus de légitimité que d’autres. grâce notamment à un savoir-faire dans la conception, le développement et la tenue à long terme de véhicules.

Parmi les modèles les plus fiables au monde, les éternelles Mercedes W124, Honda Civic, Toyota Corolla, Volkswagen Beetle, Volvo 700 ou Saab 900 figurent en tête du classement. Il n’est pas rare de voir l’un d’entre eux redémarrer après des années (voire des décennies) d’immobilisation…

Fiabilité monégasque

Un autre de ces modèles pourrait être souligné pour sa longévité et sa résistance au temps et aux aléas : la Chevrolet Monte-Carlo.

Lancée en 1970 comme une « entrée de gamme du haut de gamme » (c’est un paradoxe), elle rivalisait à l’époque avec la Ford Thunderbird, offrant des équipements en hausse par rapport à la Chevelle et un meilleur agrément de conduite.

Ses premières générations sont connues pour leur excellente fiabilité, en cause une absence d’électronique embarquée, et une mécanique relativement simple.

Un exemplaire de seconde génération millésime 76 (première année avec des phares rectangulaires) a justement refait surface, Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles