Cheveux : on sait enfin à quelle fréquence il faut les couper… Et ce n’est pas ce que l’on croit

C.L
·2 min de lecture

Tous les mois ? Toutes les trois semaines ? Voici combien de fois il faudrait couper nos cheveux au cours d’une année. Tout est une question de nature capillaire et de style de coiffure.

Couper ses cheveux est parfois délicat. Il y a la team qui ose procéder à des changements réguliers et radicaux et celle pour qui se rendre chez le coiffeur, ne serait-ce que pour se débarrasser des fourches, est un véritable sacerdoce. Manque de confiance en le professionnel, peur d’une coupe ratée ou tout simplement accro aux longueurs… Nous sommes nombreuses à aller dans un salon de coiffure à reculons. Pourtant, une coupe de cheveux, aussi simple soit-elle participe à la santé et à la beauté de notre chevelure. En se débarrassant des fourches, le cheveu peut pousser sans se fendre et ainsi gagner en longueur en évitant la casse. Sans une coupe régulière, on expose notre chevelure à l’apparition des pointes fourchues. A force, « elles peuvent se fendre de plus en plus haut sur la longueur… Ce qui a pour résultat de rendre les cheveux courts et de les empêcher de pousser » indique Angela C Syle, coiffeuse de célébrités, dont les propos sont rapportés par Glamour UK.

La fréquence à laquelle couper les cheveux

En les coupant, les cheveux ne poussent pas plus vite, mais poussent sainement. Selon l’experte, la fréquence à laquelle couper les cheveux dépend de leur texture. « Les personnes aux cheveux bouclés devraient s’assurer de les couper tous les deux-trois mois » précise-t-elle. Concernant les cheveux plus lisses, « les coupes de cheveux varient en fonction de la vitesse à laquelle ils poussent ». Par...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi