Cheveux blancs, no make-up : vive le naturel !

·1 min de lecture

Un an entre quatre murs. C’est un peu le résumé de cette année si particulière, écoulée depuis mars 2020. En quelques mois, le télétravail est devenu une norme, provoquant de nouveaux maux comme le mal de dos, tout comme une explosion de la charge mentale. Pendant le premier confinement, le télétravail a concerné plus de 5 millions de personnes (1). Notre vie pré-COVID, ultra-active, à courir après le temps en gérant les mille et un tracas du quotidien semble être réduite à l’état de souvenir. Certains jours, le trajet le plus long que nous empruntons se résume en quelques pas : de la chambre au salon, du salon à la cuisine. L'espace-temps semble s'être réduit, lui aussi.

Cette nouvelle manière de travailler, additionnée aux confinements successifs et au couvre-feu qui n’en finit pas, a finalement modifié la manière dont nous nous préparons chaque matin (ou pas). Les chiffres parlent d’eux-mêmes : avant le premier confinement, 42% des Françaises disaient se maquiller tous les jours. Après le premier confinement, seules 21% des Françaises continuent de se maquiller au quotidien (2).

L’allègement de notre temps de préparation est presque une « question de survie » pour certaines femmes en cette période anxiogène, selon Ariane Calvo, psychologue clinicienne et co-auteure du Petit guide de survie psychologique en temps de crise sanitaire (Editions Fisrt, 2021). « Elles excellent lorsqu’il s’agit de s’occuper et de veiller au bien-être de leurs proches, mais certaines femmes ne se (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTOS - 30 nouveaux soins cheveux à tester cet été 2021
PHOTOS - Coiffure : 5 conseils pour adopter le slick hair, si tendance
Cheveux : 7 raisons d'adopter des soins naturels et la coloration végétale ce printemps-été 2021
PHOTOS – Craquez pour une frange rideau, la coupe de cheveux tendance du printemps
PHOTOS - Cheveux roux tendance : les conseils avant de se lancer