Seine-et-Marne : Val de Rock privé de sa scène flottante géante

Alexandre Métivier
La scène flottante qui devait être déployée sur le lac du parc du Bicheret ne sera finalement pas installée

Evoquant des contraintes techniques, des artistes ont refusé de se produire sur cet équipement unique en Europe. Le festival est maintenu du 28 au 30 juin dans le parc du Bicheret, à Chessy.


Sérieux accroc pour la première édition du Val de Rock Festival. La scène flottante, sur laquelle l’organisation avait axé une partie de sa communication ces derniers mois, ne sera pas déployée.

Elle devait prendre place sur le lac du parc du Bicheret, à Chessy, et accueillir treize concerts - un tiers de la programmation complète - pendant les trois jours du festival, du 28 au 30 juin.

Remplacée par une scène sur la terre ferme

« Il n'y aura pas de scène flottante en raison de contraintes techniques entre des artistes et la production. On pensait avoir des accords mais, finalement, des chanteurs ne voulaient pas se produire sur la scène flottante. Nous avons donc décidé de ne pas monter la scène sur le lac pour conserver la programmation intacte », indique un membre de l’organisation.

A la place, une scène sera installée à proximité du lac, mais sur la terre ferme. « Ça ne change rien pour le public. Il sera même plus proche des chanteurs », rassure l’organisation qui a notamment programmé Keziah Jones, Hubert-Félix Thiéfaine, De la Soul, Morcheeba, Nitzer Ebb ou M sur cet espace.

« Il y a eu des négociations jusqu’au bout »

La scène flottante était annoncée comme la plus grande jamais déployée en Europe avec quinze mètres de hauteur, quarante-quatre de large, 660 m² d'ouverture de scène et 1 014 m² de flotteurs pour la soutenir sur l'eau.

Elle devait surpasser celle d’Enghien-les-Bains (Val d'Oise) qui détenait depuis 2013 le record européen avec ses 500 m² de flotteurs et 140 m² d'ouverture de scène.

« Il y a eu des négociations jusqu’au bout. On pouvait rapprocher la scène du bord du lac mais ça perdait de son intérêt, ajoute l’organisation. Des artistes viennent seulement de valider leur dispositif de tournée et il était clair et définitif qu’ils ne (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Un coiffeur d’Ozoir-la-Ferrière condamné pour des attouchements sur trois enfants
Canicule en Seine-et-Marne : à Melun, la Croix-Rouge prend soin des sans-abri
Meaux : le collège Henri-Dunant fait son festival de cinéma
Prathas, de Torcy, est le plus beau barbu de France
Beaumont-du-Gâtinais - Gironville : cinq nouvelles éoliennes en projet