Cher: le maire de La Celle-Condé se suicide pendant que les gendarmes perquisitionnent son domicile

·1 min de lecture
Un appel à témoins a été lancé par la gendarmerie du Loiret. (photo d'illustration) - AFP
Un appel à témoins a été lancé par la gendarmerie du Loiret. (photo d'illustration) - AFP

"Les choses se sont déroulées en très peu de temps." Mercredi matin, le maire de La Celle-Condé, dans le Cher, a été retrouvé mort à son domicile par les gendarmes venus procéder à une perquisition après qu'une plainte a été déposée contre lui pour "agression sexuelle sur mineur".

"Nous sommes certains que c'est un suicide", a indiqué à nos confrères du Berry Républicain Joël Garrigue, procureur de la République de Bourges.

Les gendarmes se sont présentés chez Alain Manssens, au lieu-dit Pont-Chauvet, peu avant 09h00. Ce dernier s'est un moment écarté du groupe, c'est alors qu'il a fait usage d'une arme à feu pour mettre fin à ses jours.

Déterminer les causes du suicide

"Nous voulons déterminer si la présence des gendarmes a motivé son geste, ou si c’est un ensemble de petites causes", a commenté le procureur, précisant qu'une enquête a été ouverte afin de déterminer le contexte exact de la mort de l'édile de 71 ans.

Depuis plusieurs semaines, Alain Manssens était visé par une plainte pour "agression sexuelle sur mineur" et devait être entendu par les gendarmes dans la foulée de la perquisition. "Nous n’avons pas pu l’entendre. Nous ne savons donc pas s’il aurait reconnu les faits ou non. En attendant, cette personne est toujours présumée innocente", a rappelé Joël Garrigue.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles