Les cheminots britanniques lancent leur plus grosse grève en 30 ans

© WIKTOR SZYMANOWICZ / ANADOLU AGENCY / ANADOLU AGENCY VIA AFP

Une ligne sur deux fermée et quatre trains sur cinq supprimés : les cheminots britanniques commencent mardi une grève de trois jours pour les emplois et les salaires, annoncée comme le plus gros débrayage en trente ans. Pour les Britanniques, cela viendra s'ajouter au chaos dans les aéroports ces dernières semaines, marqué par des files d'attente à rallonge et des annulations de vols par centaines.

"Le plus gros conflit sectoriel depuis 1989." Une ligne sur deux fermée et quatre trains sur cinq supprimés : les cheminots britanniques commencent mardi une grève de trois jours pour les emplois et les salaires, annoncée comme le plus gros débrayage en trente ans.

Le syndicat RMT avait indiqué début juin que plus de 50.000 employés des chemins de fer allaient cesser le travail "lors du plus gros conflit sectoriel depuis 1989" et les grandes privatisations du secteur, réclamant notamment des hausses salariales en phase avec l'inflation galopante. Outre les salaires, RMT dénonce la dégradation des conditions de travail et "des milliers de licenciements" prévus, selon lui, par la myriade de compagnies ferroviaires privées qui composent le secteur au Royaume-Uni.

Des perturbations prévues jusqu'à dimanche

Mardi sera la plus grosse journée de mobilisation, alors que les employés du métro de Londres sont eux aussi appelés à débrayer et TfL, l'opérateur des transports de la capitale, appelle à éviter de voyager ce jour-là. La grève se poursuivra jeudi et samedi, mais les perturbations se feront sentir tous les jours jusqu'à dimanche, prévient TfL.

Pour les Britanniques, cela viendra s'ajouter au chaos dans les aéroports ces dernières semaines, marqué par des files d'attente à rallonge et des annulations de vols par centaines, alors que le secteur peine à recruter face à la reprise de la demande après la levée des restrictions sanitaires.

Le gouvernement doit se réunir mardi

"Les syndi...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - La grève bloque l’aéroport de Bruxelles

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles