Chelsea : La vente en péril à cause d’un Roman Abramovitch trop gourmand ?

C’est une des conséquences inattendues de la guerre en Ukraine. Suite au déclenchement du conflit par Vladimir Poutine en février dernier, le Royaume-Uni a, à l’instar de la France, décidé de s’attaquer aux oligarques russes. Roman Abramovitch, le propriétaire du club de Chelsea, en a fait les frais et a été contraint de mettre en vente son club. Mais selon le quotidien britannique The Times, l’homme d’affaires - dont la fortune est estimée à 15,4 milliards de dollars - compliquerait l’acquisition du club par un nouveau propriétaire en réclamant le paiement de la dette de 1,8 milliard d’euros que les Blues lui doivent.

À lire également

Braquage, enlèvement, enchères truquées : graves révélations sur la fortune de Roman Abramovitch, propriétaire de Chelsea

Une somme qu’il s’était auparavant engagé à ne pas réclamer. L’homme sanctionné pour ses liens avec le Kremlin souhaiterait restructurer la vente de Chelsea et y inclure le paiement de cette dette, via un virement dans une structure basée dans le paradis fiscal de Jersey, ce à quoi Boris Johnson s'oppose formellement.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles