Le chef de l'Etat islamique Abou Bakr al-Baghdadi serait en Libye, selon un ancien ministre irakien de l'Intérieur

Alain Chémali
Baqir Jabr al-Zubaidi affirme que le calife "disparu" de Daech se trouve en Libye où il se prépare à lancer un appel pour des attaques en Irak, mais aussi contre l’Egypte et la Tunisie.

Propagation délibérée d’une fausse information ou fuite habilement distillée, l'ancien ministre irakien de l'Intérieur Baqir Jabr al-Zubaidi a annoncé avoir eu des nouvelles du fondateur de l’organisation de l’Etat islamique (EI), aujourd’hui dans la clandestinité.

Des attaques contre l'Egypte et la Tunisie

"Abou Bakr al-Baghdadi ne se trouve pas en Irak. Les informations que j’ai obtenues affirment qu’il se trouve actuellement en Libye et qu’il va bientôt diffuser un discours appelant à réactiver des cellules dormantes en Irak", a-t-il confié le 15 juillet 2019 au site Baraa News.

Selon ces mêmes sources qu’il n’identifie pas, "l’organisation va se concentrer sur les villes de Samarra et Nukhayb et les régions environnantes et ciblera des villes du centre et du nord de l’Irak avec des opérations suicides individuelles", a-t-il indiqué. Al-Zubaidi a également prévenu que l’EI allait tenter de conquérir une partie de l’Afrique en "menant des attaques contre l’Egypte et la Tunisie, à partir de la Libye", a-t-il précisé.

Ces "révélations" interviennent quelques jours après une résurgence de l’EI en Libye sous la forme d’une vidéo diffusée le week-end des 6 et 7 juillet par le site Amaq, l’instrument de propagande de l’organisation. Ce document montrait, selon RFI, une soixantaine d’hommes armés, regroupés autour de leur chef Abou Mossab al-Liby dans un lieu désertique du Sud libyen. Les visages dissimulés par des chèches, ils ont (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi