Le chef de la diplomatie de l'UE Joseph Borrell achève sa tournée africaine

En déplacement sur le continent africain depuis jeudi, le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a achevé sa visite ce dimanche. Visite dominée par les questions sécuritaires. Le haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité s’est rendu au Mozambique, qui fait face à des attaques terroristes répétées, au Kenya, qui fait office de pilier dans la région, ainsi qu'en Somalie. Retour sur cette tournée africaine.

Avec notre correspondante à Nairobi, Albane Thirouard

Josep Borrell a conclu sa visite par la Somalie dimanche. Il y a rencontré le président Hassan Cheikh Mohamoud. Ils ont discuté, entre autres, de la sécheresse qui sévit dans le pays et de l’appui que l’Union européenne peut fournir.

La veille, samedi, le chef de la diplomatie européenne était au Kenya où il a rencontré William Ruto, dont la victoire à la présidentielle vient d’être confirmée par la Cour suprême. Les deux ont discuté de la situation en Éthiopie, en Somalie et dans l’est de la RDC. Et du rôle que peut jouer Nairobi.

Le Kenya est vu par l’UE comme un « modèle de stabilité » dans la région. Le président sortant Uhuru Kenyatta s’était impliqué dans plusieurs dossiers, notamment le conflit au nord de l’Éthiopie et le retour de la paix dans l’est de la RDC. Ce rôle de médiateur « doit se poursuivre », a affirmé l’UE dans un communiqué.


Lire la suite sur RFI