Le chef de la diplomatie israélienne en visite à Ankara pour la première fois depuis seize ans

Le chef de la diplomatie israélienne Yaïr Lapid était, jeudi 23 juin, en Turquie où il a été reçu par son homologue Mevlüt Cavusoglu. Une visite sur fond de rapprochement turco-israélien ces derniers mois, mais aussi de menaces présumées pour la sécurité des ressortissants israéliens en Turquie.

Avec notre correspondante à Istanbul, Anne Andlauer

Pour la première visite en seize ans d’un chef de la diplomatie israélienne en Turquie, Yaïr Lapid et son homologue turc, Mevlüt Cavusoglu, ont affiché des poignées de main cordiales, chaleureuses même. Les deux ministres ont annoncé le retour prochain des ambassadeurs respectifs. Depuis 2018, la représentation diplomatique à Ankara et Tel-Aviv est entre les mains de chargés d’affaires.

Même si les échanges commerciaux et les questions énergétiques étaient à l’ordre du jour, Yaïr Lapid et Mevlüt Cavusoglu ont surtout parlé de coopération sécuritaire, sur fond de menaces iraniennes présumées contre les citoyens israéliens. Par crainte d'attaques iraniennes, Yaïr Lapid avait appelé, la semaine dernière, les citoyens israéliens à ne pas se rendre en Turquie, en particulier à Istanbul, et à quitter « dès que possible » le pays pour ceux s'y trouvant.

Huit membres présumés d'une cellule iranienne arrêtés


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles