Le chef d’état-major de l'armée malienne en visite au Rwanda

Le chef d’état-major de l’armée malienne, le général Oumar Diarra, a achevé jeudi 12 mai une visite de trois jours à Kigali, au Rwanda. Il y a notamment rencontré Paul Kagame, ainsi que son homologue, le chef d’état-major de l’armée rwandaise. L'objectif était de renforcer la coopération en matière de sécurité et de défense.

Avec notre correspondante à Kigali, Laure Broulard

Au micro de la télévision nationale rwandaise, le général Oumar Diarra a évoqué la stabilité du Rwanda et la capacité de projection de son armée, notamment au Mozambique, avant de lister les objectifs de l’armée malienne. « Il s’agit de renforcer nos capacités et d’opérer en autonomie pour défendre notre territoire », a-t-il déclaré. La coopération bilatérale en matière de défense et d’entraînement militaire était donc au menu des discussions.

Sortir de son isolement diplomatique

À Kigali, le chef d’état-major malien s’est entretenu avec Paul Kagame, avec le ministre de la Défense rwandais, mais aussi avec Jean Bosco Kazura, chef d’état-major des Forces de défense du Rwanda (Rwanda Defence Force) et fin connaisseur du Mali puisqu’il a été commandant de la Minusma entre 2013 et 2014. Il s’était également rendu à Bamako en octobre 2021 pour une visite de travail où il avait déjà rencontré des responsables militaires.

Pour le chercheur Paul Simon Handy, la venue au Rwanda de la délégation malienne cette semaine est le signe que Bamako s’est rendu compte de son isolement, et qu’il tente une offensive diplomatique envers certains pays africains.

►À écouter aussi : Grand Reportage - Ombre russe sur le Mali

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles