Le chef du commando de l'attaque de Kafolo arrêté en Côte d'Ivoire

ABIDJAN (Reuters) - Le chef du commando djihadiste à l'origine de l'attaque menée le 10 juin dernier contre une base des forces de sécurité ivoiriennes à Kafolo, dans le nord-est de la Côte d’Ivoire, a été arrêté dimanche, a annoncé lundi le ministre ivoirien de la Défense Hamed Bakayoko.

"Le chef du commando qui a mené l'action a été pris hier", a-t-il déclaré lors d'une cérémonie militaire à Abidjan. "Beaucoup de ces personnes qui ont commis cet acte criminel, terroriste, sont sous les verrous."

"Hier encore, on me rendait compte des arrestations très importantes de personnes qui étaient directement en action et on a retrouvé certaines photos dans leurs portables qui montrent ce qu'ils ont filmé", a-t-il ajouté.

L'attaque de Kafolo, qui a fait au moins dix morts parmi les militaires, est la plus meurtrière en Côte d'Ivoire depuis l'attaque d'un commando armé d'Al Qaïda au Maghreb islamique en mars 2016 contre la station balnéaire de Grand Bassam, où 19 personnes avaient perdu la vie.


(Ange Aboa, version française Marine Pennetier, édité par Jean-Stéphane Brosse)