Un chef étoilé invente 18 recettes avec de la Vache qui rit : "Une cuisine ludique"

·1 min de lecture

"Est-ce que vous avez déjà refusé quelque chose à la Vache qui rit ? Moi, je n'ai pas pu." Lorsque le directeur de la Maison de la Vache qui rit lui a demandé de créer des recettes pour célébrer les 100 ans de la marque, le chef étoilé et meilleur ouvrier de France Romuald Fassenet, à la tête des cuisines du château du Mont-Joly, dans le Jura, ne s'est pas posé mille questions. Au micro d'Europe 1, il explique même avoir  pris du plaisir à intégrer le célèbre fromage à tartiner à des recettes traditionnelles. 

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

"Une petite acidité dans le plat"

"Le but n'était vraiment pas de chercher à faire de la gastronomie", pose d'entrée Romuald Fassenet. "Je cherchais de la générosité et une cuisine ludique que l'on partage en famille, comme le veut ce fromage de partage et d'enfance." Sans viser le niveau d'exigence d'un restaurant étoilé, le chef a donc travaillé pour exploiter au mieux "la fraîcheur" de la Vache qui rit, "qui vient apporter une petite acidité dans le plat". 

"C'était une période où on était fermés, j'ai commencé à colorier, à dessiner, à gribouiller des recettes", raconte-t-il. Résultat : 18 recettes dont, entre autres, un bœuf bourguignon et un "chili con Vache qui rit", avec "'un triangle de Vache qui rit sur la préparation, à la place de la quenelle de crème fraîche". 

Découvrez notre newsletter gastronomie

Recevez tous les dimanches à 10h notre newsletter "A table !" pour exceller derrière les f...


Lire la suite sur Europe1