Chauffeur de maître, Claude (Koh-Lanta) explique ses débuts dans le milieu : "Je trouvais que je n’avais pas l’air crédible"

Il n'a peut-être pas remporté Koh-Lanta : l'île des héros, mais il a gagné le cœur des téléspectateurs. Mais, il a beau être sollicité de partout pour assister à des émissions et répondre à des demandes en mariage, Claude de Koh-Lanta sait se concentrer sur ce dont il a besoin. En effet, chauffeur de maître depuis de nombreuses années, l'aventurier préféré de cette saison du jeu d'aventure a révélé être très attaché à son employeur et ne veut pas le laisser tomber : "Ça fait huit ans que je travaille pour lui (...), c'est lui qui m'a mis à l'abri du besoin avant tout le monde", déclare-t-il à nos confrères de Voici.

Peur de se perdre

Quand Claude Dartois a commencé sa carrière de chauffeur de maître, il n'avait que 22 ans : "En quinze jours, je faisais mon salaire de six mois en restauration !", affirme l'aventurier. Encore bien jeune pour parfaitement connaître Paris, il a longtemps douté de ses compétences : "Je trouvais que je n’avais pas l’air crédible. En plus, à l'époque, il n'y avait pas de GPS", explique-t-il dans les colonnes de Voici. Alors, pour ne pas montrer son stress à ses prestigieux clients, Claude fait appel à un ami plus âgé pour le guider : "Quand j’avais un client, je lui donnais l’adresse dans l’oreillette. Il se mettait devant moi et faisait le poisson pilote avec une autre voiture", avoue le candidat de Koh-Lanta. Difficile à croire que le chouchou du public a des difficultés à trouver son chemin quand on voit sa performance durant l'épreuve d'orientation

Retrouvez cet article sur Télé 2 semaines

Fort Boyard : Francis Lalanne et Vincent Lagaf' absents du jeu cet été
Sibeth Ndiaye tient des propos polémiques sur les forces de l'ordre (VIDEO)
Florent (L'amour est dans le pré 2015) en couple : plusieurs photos dévoilées
Anthony Delon : son hommage teinté d'amertume à Alain Delon pour la fête des pères
Marilou Berry dévoile le visage de son fils Andy... Et c'est son portrait craché ! (PHOTO)