Chauffage : quelles alternatives au fioul ?

À partir du 1er janvier 2022, toute nouvelle installation au fioul sera interdite. Ce propriétaire brûle chaque année 6 000 litres de fioul, dans une chaudière vieille de plus de 15 ans. Comme souvent à la campagne, le gaz n'arrive pas jusqu'ici. "Pour l'instant on n'obligera pas les particuliers à changer leur chaudière demain", explique Laurent Frischer, chauffagiste. L'isolation reste le meilleur moyen de réduire la facture Plusieurs options pour remplacer une chaudière au fioul : le gaz à haute performance, une chaudière au poêle à bois ou granulé, ou encore une pompe à chaleur électrique, avec des aides de 3 000 à 15 000 euros selon les revenus. Pour sa maison de plus de 300 m², cet agriculteur à la retraite n'a pas eu le choix. Il n'a pas accès au gaz et aurait dû changer 17 radiateurs pour une pompe à chaleur. La chaudière à granulé de bois s'est imposée. Tout est automatique mais l'installation prend de la place. L'isolation reste le moyen le plus efficace de réduire la facture et les émissions de CO2.