Économies d'énergie : aérer son logement permet-il de faire baisser la facture ?

Difficile de se chauffer à moindre coût, surtout lorsque les températures chutent. Pourtant, un geste à faire au quotidien permet de faire des économies. En période hivernale, nous sommes tentés de garder les fenêtres fermées pour préserver la chaleur, mais l’Agence de la transition écologique (Ademe) est formelle : il faut aérer régulièrement.

Si pour beaucoup, ouvrir grand les fenêtres est synonyme de dépenses, cette action s'avère bien utile. Pourquoi ? L'Ademe l'explique : "l’air intérieur est de moins bonne qualité que celui en extérieur, car la majorité des Français aèrent très peu leur logement, après leurs activités ménagères." Eh oui, nos activités quotidiennes polluent beaucoup. Faire des lessives, prendre sa douche, préparer à manger : tout cela rejette de la vapeur d’eau, invisible à nos yeux. Cette humidité perturbe la qualité de l'air et augmente la consommation d'énergie. Une aération quotidienne permet de purifier l’air, mais surtout de mieux maîtriser la température ambiante. Plus l'air est sec dans un logement, moins il est difficile à réchauffer, et par conséquent vous consommez moins.

L’idéal, en hiver, est de tout ouvrir le matin entre 8 heures et 11 heures ou le soir entre 22 heures et minuit. Des horaires à respecter notamment si vous êtes en ville, où le trafic est moins important qu’en pleine journée. Vous serez ainsi moins exposés à la pollution. La meilleure solution est "d'ouvrir grand les fenêtres et les portes pour créer un courant d’air pendant 5 (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite