Comment un chat fait-il pour ronronner ?

Si le rire est le propre de l’humain, le ronronnement est bien un signe caractéristique du chat. Ces petites vibrations gutturales, sourdes et régulières, se déclenchent dans certaines situations, principalement lorsque Matou se sent bien, détendu et relaxé. Sous les caresses, la plupart des chats se mettent à ronronner d’extase, plus ou moins bruyamment selon les individus. Mais, contrairement aux idées reçues, le ronronnement n’est pas toujours une expression de plaisir ! Un chat peut également ronronner dans les situations de stress ou de souffrance. Le ronronnement déclencherait en effet la production d’endorphine, hormone du plaisir qui l’aiderait alors à s’apaiser lui-même en cas de douleur ou de mal-être.

Si vous vous demandez avec quel organe le chat ronronne, sachez que la science n’a pas encore de certitude à ce sujet. Deux théories s’opposent alors quant à l’origine précise du ronronnement félin. Selon la première théorie, le ronronnement serait provoqué par les muscles du larynx et du diaphragme. Ces derniers se contracteraient à hauteur de 20 à 30 fois par seconde, en harmonie avec la fréquence respiratoire. Ainsi, l’air au contact des muscles en mouvement provoquerait ce doux son que l’on apprécie tant. Selon la seconde théorie, le son du ronronnement serait plutôt émis par la veine cave, dont la vibration serait amplifiée par les voies respiratoires du chat (bronches, trachées et narines). Ce dont on est sûrs, en revanche, c’est que le ronronnement induit la libération (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment jouer avec son lapin ?
Un requin bleu de plus de 2 mètres retrouvé dans un parc à huitres du Cap-Ferret !
Pourquoi les fêtes de fin d'année sont-elles dangereuses pour les chiens ?
Hiver : les chiens ont-ils besoin de vêtements quand il fait trop froid ?
Voici pourquoi votre chat vous lèche le visage