Chasseurs de Sciences : Louise Arner Boyd, la femme qui a dompté l'Arctique | Podcast

·2 min de lecture
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Dès ses plus jeunes années, il ne fait aucun doute que Louise Arner Boyd se destine à devenir une grande aventurière. Elle est la fille de parents fortunés, et vit une enfance heureuse qui l'amène à voyager régulièrement. Laissée orpheline à l'âge de 32 ans, après que ses frères puis ses parents sont morts, elle se lance corps et âme dans sa passion pour l'exploration. Cette femme élégante et cultivée est aussi une cosmopolite, et se découvre en 1924 une passion pour le tourisme en Arctique.

Mais en 1928, un concours de circonstances lance Louise sur les traces de Roald Amundsen – le grand explorateur norvégien disparu en avion lors d'une mission de sauvetage – et change sa vie à jamais. Après cet événement, Louise se donne une nouvelle mission : se faire la porte-parole des régions polaires, transmettre leur beauté au monde, et contribuer à la recherche scientifique afin de percer le mystère de ces contrées glacées.

Nous vous invitons à découvrir son incroyable périple dans ce nouvel épisode de Chasseurs de Science. Merci à Charlotte, de la chaîne Youtube Langues de Cha', qui prête sa voix à Louise Arner Boyd, et à Sébastien Carassou, de la chaîne Le Sense of Wonder, qui prête la sienne au Dr John Schilling.

À force de travail et d'application, Louise Arner Boyd a su commander le respect des hommes avec lesquels elle travaillait. © Domaine public
À force de travail et d'application, Louise Arner Boyd a su commander le respect des hommes avec lesquels elle travaillait. © Domaine public

Chasseurs de Science a besoin de vous pour vivre !

Vous aimez ce podcast ? Faites-le-nous savoir ! Si ces explorations temporelles vous plaisent, pensez à nous laisser une note sur les plateformes de diffusion ainsi qu'à partager vos réactions dans les commentaires. Partagez ce podcast autour de vous et n'oubliez pas de vous abonner pour ne manquer aucun épisode !

Transcription du podcast

Juillet 1928. Arctique. Le Hobby navigue péniblement entre les plaques de glace qui constellent la surface des eaux teintées d’or. Il est 3 heures du matin et un groupe de marins jouent au bridge à la lumière du soleil qui se lève à nouveau...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles