Chasse : quels sont les dégâts provoqués par les sangliers chaque année ?

·1 min de lecture

Ils ne sont pas vraiment les bienvenus dans les exploitations agricoles. Selon les fédérations de chasse, les sangliers sont responsables de lourds dégâts chiffrés à hauteur de 80 millions d'euros par an pour tout le territoire. Une somme importante qui incombe à ces fédérations. Voilà pourquoi une jeune entreprise picarde, implantée dans un département truffé de gibiers, a mis au point une clôture connectée anti-sangliers. Une solution attendue par les chasseurs, comme le relève Jean-Marc Chevauché, rédacteur en chef du Courrier picard.

"Un sanglier qui a envie de passer foncera tête baissée"

La Picardie possède énormément de gibiers, avec ses grandes forêts dans l'Oise ou dans l'Aisne notamment, qui se déplacent sur les exploitations. "Des dégâts colossaux sont générés par le passage des sangliers. Tous les ruraux le savent : un sanglier qui a envie de passer quelque part, il foncera tête baissée", explique le journaliste sur Europe 1. "Évidemment, le sanglier détruit les cultures des agriculteurs", ajoute-t-il.

Le coût abyssal de ces destructions, estimé par les fédérations de chasse à 80 millions d'euros par an, incombe à ces fédérations partout en France. C'est pourquoi "les chasseurs, avec le droit de chasser, ont aussi le devoir d'entretenir la faune sur le territoire", souligne-t-il. "Si le gibier commet des dégâts, c'est de la responsabilité des fédérations de chasse", poursuit le rédacteur en chef, qui insiste sur l'exaspération des chasseurs.

>> LIRE AUSSILa...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles