Charlotte Gainsbourg tourne un film intime sur sa mère, Jane Birkin

Par Marc Fourny
·1 min de lecture
Charlotte Gainsbourg et sa mère Jane Birkin en 2013 à Paris. 
Charlotte Gainsbourg et sa mère Jane Birkin en 2013 à Paris.

C'est l'hommage d'une fille à sa mère, mais aussi au destin d'une sacrée vie d'artiste, celle de Jane Birkin, chanteuse et muse, femme de John Barry puis Serge Gainsbourg et Jacques Doillon, figure du Swinging London avant d'imposer son style et ses impudences dans les Seventies? Depuis trois ans, Charlotte Gainsbourg suit sa mère de près, entre interviews, reportages et souvenirs, afin de réaliser un portrait intime à travers le prisme du film documentaire.

Dans Paris Match, Jane Birkin revient sur cette équipée familiale qui l'épate et l'excite, incapable de dire quand elle sera vraiment terminée? « C'est tellement joyeux de partager ce projet, confie-t-elle. Je n'avais jamais imaginé qu'elle soit si curieuse de moi. Je savais la grande place que Serge avait dans sa vie, ainsi que le deuil et la douleur qu'elle a vécus. Mais je ne pensais pas qu'elle voulait savoir tant de choses sur moi? »

Tout a commencé lors d'un voyage au Japon, où Jane Birkin jouit toujours d'une jolie notoriété depuis qu'elle s'y était rendue avec Gainsbourg au début des années 1970 pour faire la promotion du film Cannabis, alors enceinte jusqu'au cou de Charlotte? Premières prises de vues, premières confidences sur pellicule, mère et fille vont désormais se dévoiler et se retrouver à travers l'objectif d'une caméra, au gré des concerts, des pauses et des escapades, par intermittence. Elles ont ainsi tourné à New York, Paris, et même la Bretagne, en octobre dernier, lorsque Charlotte [...] Lire la suite