Charlotte Gainsbourg : ces scènes de sexe explicites qui ont été difficiles à tourner pour elle

·1 min de lecture

Charlotte Gainsbourg a accordé une interview sans tabou aux Inrocks, pour le numéro de nos confrères daté du jeudi 1er juillet. L’actrice de 49 ans, qui a déjà joué des rôles plutôt osés à l’écran, s’est confiée sur certains tournages au cours desquels elle a dû se mettre à nu, au sens propre comme au figuré. Au cours de sa carrière dans le septième art, la compagne d’Yvan Attal a plusieurs fois été choisie par le réalisateur danois Lars Von Trier, qui est connu pour ne pas avoir froid aux yeux.

"Lars est tordu", a commencé Charlotte Gainsbourg sans tourner autour du pot, avant de donner son avis sur l’interprétation du cinéaste vis-à-vis de certaines séquences qu’elle a tournées pour lui. "Je ne crois pas qu’il trouvait ces scènes très excitantes. Sur Nymphomaniac (film sorti en 2014, ndlr), il m’a montré un story-board avant de m’engager en me disant : ‘Voilà, je vais filmer ça, est-ce qu’un truc te dérange ?’", s’est remémorée la comédienne, qui avait quelques limites tout de même : "J’étais gênée par mes seins et je ne voulais pas que l’on cadre trop l’entrejambe, à part ça… Quand c’est clair, l’érotisme s’en va, et heureusement ! Ça rend les scènes faisables."

Même si Charlotte Gainsbourg semble ouverte à la perspective de tourner certaines scènes explicites pour les besoins de l’art du cinéma, elle a "découvert" qu’elle ne pouvait pas non plus tout faire ni tout accepter. Et son déclic a eu lieu sur le tournage du film Antichrist, signé du même cinéaste que Nymphomaniac et (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Alain Delon aux côtés de sa compagne Hiromi : le visage de la discrète Japonaise dévoilé ! (PHOTO)
"On a essayé de me pourrir la vie parce que j’ai dit non" : Julie Delpy évoque Harvey Weinstein et le harcèlement sexuel à Hollywood
Vin Diesel ne doit pas sa voix caverneuse qu'à la nature : la star de Fast & Furious se confie sur ses "vices"
Le grand restaurant (Salto) : comment Louis De Funès a-t-il imaginé la scène culte du soufflé ?
Programmes TV accessibles : notre sélection de films et séries en audiodescription du 3 au 9 juillet

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles