Charlotte Gainsbourg l'héritière : où en est son projet de musée en l'honneur de son père ?

·1 min de lecture

Adresse incontournable de Paris, la maison de Serge Gainsbourg, située au 5 bis de la rue Verneuil, va-t-elle devenir un musée ? Si, pour l'heure, aucune déclaration officielle n'a été faite, il semble que le projet se concrétise, trente ans après le décès de l'artiste. A en croire Jane Birkin, qui a accordé une interview au média musical Jack, sa fille Charlotte Gainsbourg "va ouvrir la rue de Verneuil". "Rien n’a changé depuis le jour de sa mort. Les objets sont intacts, on dirait qu’il vient juste d’aller se coucher. Ça fait trente ans que Charlotte s’occupe de tout, du chauffage, etc. C’est une enfant prodigue, elle a tout préservé comme dans La Belle au bois dormant", a confié l'artiste.

Au début des années 1990, Charlotte Gainsbourg a en effet hérité de la maison de son père. Véritable sanctuaire, la bâtisse pourrait donc être transformée en musée, pour le plus grand bonheur des fans. Reste que le projet s'avère complexe à mettre en oeuvre. "C’était compliqué de laisser tout en l’état pour le public, en plus, c’est très petit donc très compliqué à transformer en musée. C’était un travail assez solitaire mais je pense qu’elle a trouvé des solutions", a dévoilé Jane Birkin.

Charlotte Gainsbourg, de son côté, faisait déjà part de ses envies en 2018. "Ça a énormément de valeur pour moi (...) c’est pour ça que je veux l’ouvrir et en faire un musée, je suis à nouveau sur un projet qui, j’espère verra le jour", avouait-elle sur France Inter. Reste désormais à déterminer la future (...)

Lire la suite sur le site de GALA

L'antisèche people : Ali Baddou s'est retrouvé impliqué dans un scoop mondial
"On est mauvais partout !" : le coup de gueule de Gilles-William Goldnadel
Le saviez-vous ? Entre Julie Depardieu et son chéri Philippe Katerine, ça n'avait pas bien commencé...
Melania Trump à nu : les surprenantes confidences de son styliste français
Angelina Jolie et son quotidien avec 6 enfants : "Ils sont tous plutôt débrouillards"