Charlotte Gainsbourg et Jane Birkin se confient sur la Maison Gainsbourg, qui ouvrira cette année

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
L'actrice et chanteuse française Charlotte Gainsbourg (g) et sa mère, la chanteuse britannique Jane Birkin à Paris, le 19 juin 2013 - PIERRE ANDRIEU © 2019 AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À l'occasion de la sortie le 12 janvier prochain de "Jane par Charlotte", les deux artistes se sont confiées ensemble dans les colonnes du "JDD", et ont évoqué la Maison Gainsbourg.

C'était l'un des événements du dernier Festival de Cannes : Charlotte Gainsbourg et Jane Birkin ont monté les marches côte à côte afin de venir présenter le premier film de la fille, un documentaire sur sa mère. A l'occasion de la sortie le 12 janvier prochain de Jane par Charlotte, les deux artistes se sont confiées ensemble dans les colonnes du JDD.

Ce documentaire est parcouru de moments forts, notamment lorsque mère et fille se rendent ensemble dans l'ancienne maison de Serge Gainsbourg, rue de Verneuil, où Jane Birkin n'était jamais retournée.

"J’y étais allée une seule fois en trente ans, il y a longtemps", a confié l'actrice au JDD. "Je n’aurais jamais osé demander. C’est un lieu que j’ai connu et que j’ai fui. Y revenir, c’est comme retourner dans la maison de son enfance, tout semble plus petit…"

Une maison "figée dans le temps"

Plus de 30 ans après la mort de l'iconique chanteur français, sa maison parisienne va ouvrir ses portes aux fans sous le nom de "Maison Gainsbourg". Constituée d'un musée, d'une librairie et d'un piano-bar surnommé le Gainsbarre, le 5 bis rue de Verneuil devrait être accessible à partir du printemps 2022.

"C’est le lieu de Charlotte. Bravo à elle! Elle a tenu trente ans sans perdre espoir de l’ouvrir un jour", a souligné Jane Birkin. "Vous imaginez le chauffage nécessaire pour conserver les choses en l’état, pour que les Repetto de Serge ne pourrissent pas d’humidité?" 876450610001_6262865040001

"C’est maintenant qu’il va falloir faire attention!", a fait remarquer Charlotte Gainsbourg. "J’ai gardé cette maison figée dans le temps sans l’ouvrir. Avec le passage des gens, on va devoir prendre soin de la conservation, de l’humidité, etc."

La chanteuse a précisé qu'elle avait à l'origine envie d'appeler ce lieu L’Hôtel particulier, un morceau de son père tiré de l’album L’Histoire de Melody Nelson, sorti 1971, qu'elle a elle-même déjà chanté sur scène. "Mais ce n’est, paraît-il, pas assez explicite", a-t-elle ajouté.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - La Minute de Charlotte Gainsbourg

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles