Charlotte Gainsbourg fait un triste constat sur sa relation avec sa mère Jane Birkin : "La perte de mon père ne nous a pas rapprochées du tout"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans un entretien accordé au Point, Charlotte Gainsbourg s'est confiée sur sa relation avec sa mère Jane Birkin, à qui elle consacre un documentaire intitulé Jane par Charlotte.

Un projet intime. Le 7 juillet dernier, Charlotte Gainsbourg et Jane Birkin ont monté les marches du Festival de Cannes ensemble pour présenter le documentaire Jane par Charlotte. Un film dans lequel mère et fille livrent des échanges émouvants et reviennent sur plusieurs périodes de leurs vies. Pendant trois ans, la compagne d’Yvan Attal a suivi sa maman dans son quotidien, ses voyages et sa tournée, avant de l’emmener rue de Verneuil, là où vivait Serge Gainsbourg. L’ex de l’interprète de La Javanaise n’y était pas retournée depuis leur séparation en 1980. "Je n’avais pas du tout réalisé qu’elle n’y était pas retournée depuis. C’est bizarre, mais j’ai été tellement focalisée sur mon propre deuil que j’ai très peu pensé au sien", confie Charlotte Gainsbourg dans les colonnes du Point.

"Je n’ai pas pensé une seconde que ça lui ferait plaisir d’y retourner"

Trente ans après la mort de Serge Gainsbourg, l’actrice et réalisatrice fait un triste constat au sujet de sa relation avec sa mère Jane Birkin. "Aussi étrange que cela puisse paraître, la perte de mon père ne nous a pas rapprochées du tout", déclare celle qui s’est exilée aux États-Unis pendant six ans, à la suite du décès de sa grande sœur Kate Berry. "La maison de la rue de Verneuil, je l’ai achetée à mes frères et sœurs, et c’est devenu ma chose. Je l’ai gardée pour essayer de retrouver un peu de mon père, pour revenir à cette vie d’avant. Pour moi, ce lieu était tellement chargé émotionnellement, tellement douloureux que je n’ai pas pensé une seconde que ça lui ferait plaisir d’y retourner." (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Ce contenu peut également vous intéresser :

Le Maître d'école (TMC) : la terrible dépression de Coluche pendant le tournage
La Cité de la peur (TMC) : ce que vous ne saviez peut-être pas sur le film culte des Nuls
Léa Seydoux toujours marquée par La Vie d’Adèle : "Je n’ai plus envie de souffrir comme certains films m’ont fait souffrir"
FFA 2021 : pourquoi on a adoré Boîte noire, polar parano vertigineux de Yann Gozlan
"Des dommages permanents à ma peau" : la douloureuse transformation de Jessica Chastain pour son prochain rôle

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles