Charlotte Gainsbourg bouleversée par le départ de ses enfants, elle se confie

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
ABACA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Charlotte Gainsbourg s'est confiée au «Parisien» sur son nouveau rôle dans «Les Passagers de la nuit».

Ce mercredi, Charlotte Gainsbourg fait son retour sur grand écran. Actuellement à l'affiche de la deuxième saison d'«En thérapie», l'artiste de 50 ans s'est confiée sur son nouveau rôle dans «Les Passagers de la nuit» dans un entretien accordé au «Parisien ». La maman de Ben (24 ans), Alice (19 ans) et Jo (10 ans) y incarne Elisabeth, une femme vivant dans les années 1980, qui doit se reconstruire auprès de ses deux grands enfants après le départ de son mari.

Dans le long-métrage réalisé par Mikhaël Hers, le personnage de Charlotte Gainsbourg est bouleversé par le départ de son aînée. Une partie du film qui a particulièrement touché l'actrice. «Je l’ai vécu, je le vis et je vais le vivre. Ma fille du milieu [Alice, qui suit ses études supérieures aux Etats-Unis, NDLR] est en train de partir — enfin, elle est partie, revenue (…). Son départ a été très très douloureux, très, très difficile. Quand un enfant quitte la maison, c’est tout un équilibre qu’il faut repenser», a confié la compagne d'Yvan Attal .

En images : Charlotte Gainsbourg et Emmanuelle Béart charment le Festival de Berlin

Après la mort de sa demi-sœur, Kate Berry, tragiquement décédée en 2013 après avoir chuté de son appartement, Charlotte Gainsbourg a fui vers les Etats-Unis. Son fils aîné avait décidé de ne pas suivre sa famille et de rester en France avec son père. «Le départ de Ben était différent : on déménageait dans un autre pays et il n’a pas voulu suivre. Ça a été très étrange, ces années sans lui», a-t-elle dit avant de poursuivre : «Le départ des enfants, c’est un truc dont on ne parle pas beaucoup. C’est ma sœur Kate qui m’avait dit, quand son fils a quitté la maison, qu’on nous préparait à être enceinte, à devenir mère, à affronter(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles