Charlotte de Belgique, l'impératrice devenue folle

·1 min de lecture

Mais le refus de l’empereur des Français est sans appel et fait vaciller la santé mentale de l'impératrice déchue. Charlotte développe un sentiment constant de persécution, elle est persuadée qu’on veut l’empoisonner. Retournée dans le château de Miramare, sur les bords de l’Adriatique, elle ne boit plus que l’eau des fontaines et refuse de manger toute nourriture qui n’a pas été préparée sous ses yeux…. Clémentine Portier-Kaltenbach revient sur l’histoire d’une impératrice éphémère qui sombra dans la nuit en voulant sauver son empire.
Le conseil de lecture: Michel de Grèce, L'impératrice des adieux, disponible aux éditions Plon.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles