Charline Vanhoenacker avait hâte de se retrouver à nouveau face à François Fillon

Alexandre Phalippou
Charline Vanhoenacker avait hâte de se retrouver à nouveau face à François Fillon dans L'Emission politique sur France 2.

L'EMISSION POLITIQUE - Charline Vanhoenacker / François Fillon, 2e round. La rencontre entre la chroniqueuse et le candidat des Républicains était très attendue ce jeudi 23 mars lors de "L'Emission politique" sur France 2 (l'intégralité de l'émission est à revoir ici).

En effet, le 28 octobre dernier, la rencontre entre l'humoriste et l'ancien premier ministre avait été plutôt glaciale. A la fin de son sketch, François Fillon avait expliqué ne pas goûter ce type d'humour dans des émissions politiques, alors que des thèmes graves tels que le chômage avaient été abordés. "Je ne suis pas totalement convaincu que ce soit parfaitement approprié de conclure une émission politique où l'on parle de sujets qui sont tous très difficiles, d'ailleurs, elle l'a souligné elle-même, de cette manière" avait-il estimé (voir vidéo ci-dessous).

On attendait donc avec impatience le match retour entre les deux protagonistes. Et on n'a pas été déçu. Charline a repris d'ailleurs ce passage de l'émission précédente pour mettre en avant le fait que, selon Le Figaro, c'est la réponse de Fillon à sa chronique qui avait véritablement lancé sa campagne.

Elle a terminé par un trait d'humour concernant son spectacle, auquel François Fillon s'était dit prêt et ravi d'assister. Pour préciser... qu'elle ne fait pas de spectacles. Un échange plus cordial que la fois précédente à découvrir dans la vidéo en tête d'article.

Lire aussi :

Fillon accuse directement Hollande et le cabinet noir de l'Elysée

Fillon se compare à Pierre Bérégovoy, ancien premier ministre qui s'est suicidé

Violent échange entre Christine Angot et François Fillon

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

À voir également sur Le HuffPost:

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages